tél : 01 34 51 35 46      apeli78100@gmail.com    

« Si vous prenez ma place, prenez aussi mon handicap »


Mon aventure commence un jour de semaine ; je devais récupérer ma fille en maternelle à une heure où  le portillon du primaire était fermé.
Ayant cherché à me garer le plus près possible de la loge pendant une vingtaine de minutes, j’ai fini par abdiquer et suis allée ranger mon véhicule dans ce qui était il n’y a pas si longtemps la seule place pour PMR (Personnes à Mobilité Réduite) du Lycée International ( maternelle, primaire, collège et lycée confondus.) C’était la place pour PMR du primaire.  
 J’étais en période de crise de ma maladie osseuse congénitale et souffrais mille morts. Mais, n’écoutant que mon courage et pensant à ma fille, j’ai entrepris de remonter la rue Saint-Léger, puis la rue du fer a Cheval. Je vous avoue avoir versé quelques larmes tellement mes douleurs étaient atroces. Arrivée à la loge, je me suis assise sur le premier banc, essoufflée, au  terme de plus d’une heure d’ascension. Une trêve,  le temps de sécher mes larmes et composer mon  masque de gaieté, de sourire à toute personne de ma connaissance et d’échanger les amabilités d’usages : « bonjour, ca va bien et vous ? »
J’avais « seulement » toute la descente à faire jusqu’aux classes de maternelle, prendre ma fille, refaire le trajet inverse. Pour mes os douloureux, descendre est aussi pénible que monter…
Cela m’a pris 2h45 pour aller simplement prendre ma fille à l’école. Le fait d’avoir grimpé cette côte  m’a clouée au lit pendant une semaine avec des traitements  antalgiques à base de morphine.

« Si tu prends ma place, prends aussi mon handicap ». Cela a l’air d’une phrase innocente mais pour les personnes à mobilité réduite, quelques mètres de marche en moins sont un cadeau inestimable.
C’est pourquoi, au nom de tous ceux qui ont des difficultés à se déplacer et qui ont l’habitude de venir au Lycée International, je vous remercie d’avance de laisser la place pour PMR accessible.

 

Merci à Elisabetta Parlier, présidente de l’APELI, une femme passionnée et pleine d’énergie qui a œuvrée pour l’obtention de cette place, ainsi qu’a toutes les personnes de son équipe qui ont formalisé la demande.
Merci également a Mme Hopf, Mme Mellet et M. Bianco pour leur implication et leur aide précieuse.
Enfin, pour terminer, Merci à Mme Priscilla Peugnet de la mairie de Saint Germain qui a porté le projet.

Elise Messi